Si vous êtes propriétaire d’un hébergement de tourisme (maison ou appartement, aussi appelé meublé de tourisme), le classer en étoiles offre plusieurs avantages particulièrement intéressants :

71 % d’abattement fiscal

Classer un meublé de tourisme en étoiles vous donne la possibilité de bénéficier d’un abattement fiscal exclusif de 71 % dans le cadre du régime micro-BIC.

Les labels (Gites de France ou Clévacances par exemple) ne donnent pas la possibilité de bénéficier de cet abattement fiscal qui est réservé aux logements de tourisme classés en étoiles.

declaration-impots-abattement-fiscal

Pour profiter de cet abattement fiscal, il vous suffira simplement de déclarer vos revenus dans la ligne 5NG (au lieu de 5ND) dans votre déclaration complémentaire d’impôts.

Chèques vacances

Seuls les hébergements de tourisme classés peuvent s’inscrire à l’ANCV (Association Nationale des Chèques Vacances), ce qui vous donnera la possibilité d’accepter les paiements en Chèques Vacances.

cheques-vacances

Les Chèques Vacances, déjà acceptés par plus de 170 000 professionnels du tourisme et des loisirs sont de plus en plus utilisés puisque 4.4 millions de français en ont bénéficié en 2017. En acceptant les paiements en Chèques Vacances, vous vous ouvrez donc à une clientèle supplémentaire.

Un gage de qualité

Le classement d’hébergements touristiques de 1 à 5 étoiles est un gage de qualité reconnu en France et à l’international.

Il apporte la garantie du respect d’exigences précises en matière de qualité de service et facilite la promotion de l’établissement auprès de ses partenaires commerciaux ou institutionnels (agences immobilières, offices de tourisme). En effet, un classement (ou un label) est généralement obligatoire pour devenir partenaire d’un office de tourisme et ainsi figurer sur leurs supports de communications (site internet, brochure hébergements, etc.).

Une taxe de séjour simplifiée

Le classement permet également de bénéficier d’un montant de taxe de séjour fixe (et non d’un pourcentage pouvant aller jusqu’à 5% du prix de la nuitée par personne). Ce montant varie en fonction du nombre d’étoiles attribué au logement et varie aussi d’une commune à une autre. En effet, le montant de la taxe de séjour est fixé par délibération du conseil municipal. En revanche, un prix plancher et un prix plafond sont imposés via une grille tarifaire définie au niveau national par le ministère de l’Economie. Vous pouvez trouver le montant de la taxe de séjour de votre commune en cliquant ici.